Bols tibétains 7 métaux: Comment les utiliser?

Ce qui fait la particularité des bols tibétains 7 métaux est le fait que lorsque le maillet parcoure le contour martelé du bol chantant, il fait naître un son unique, vibrant d’une belle intensité, qui favorise l’inspiration, la détente et la méditation.

Comment faire chanter les bols tibétains 7 métaux

Pour faire chanter un bol tibétain, faite courir sur le bord extérieur du bol un bâton en bois dur et dès l’apparition de la note, ralentissez au fur et à mesure que le bol chante afin d’éviter que le maillet ne vibre sur le bol, ainsi le bol pourra tenir voire élever la note. Leur son est pur et clair.

Le bol chantant en votre possession, il faut se demander si le bol doit être posé ou tenu dans la main (considérer la taille et le poids). Poser au sol ou sur un meuble comme une table, Il faut veiller à éviter toute friction en plaçant par exemple un coussin.

Un bol tibétain de moyenne ou de petite taille doit être tenu à plat dans la paume de la main. Le bol tibétain est porté au niveau du ventre, du plexus solaire ou encore au cœur. On peut aussi placer le bol chantant au bout des doigts tendus. Pour ne pas étouffer la résonance du bol chantant, il est important de ne pas toucher aux parois du bol.

Les techniques d’utilisation

On peut diversifier les techniques d’utilisation du bol tibétain :

  • la technique la plus facile est de frapper la paroi du Bol chantant avec une mailloche, le son se dissipe lentement pour s’évanouir (résonance libre) ;
  • la technique plus avancée consiste à frotter le bord du bol avec ce même instrument manipulé avec une vitesse régulière avec le bon angle de l’instrument et la paroi du bol tibétain. Pour cette seconde technique, le pratiquant peut commencer par un coup sec et profiter de cette onde pour davantage l’amplifier (résonance maintenue).

En versant au fond du bol de l’eau jusqu’à l’arête, on peut également frotter le bol tibétain et amplifier le son. On observe un comportement de l’eau qui forme d’abord des gouttes. Ensuite, il frémit au fur et à mesure de la fréquence de vibration.

Bols tibétains 7 métaux: La techniques des moines bouddhistes

Les moines bouddhistes de l’Himalaya emploient la bouche pour amplifier le son. Une fois que la vague sonore s’installe, l’arête du Bol tibétain est rapprochée à 3 cm environ de la bouche. La fermeture et l’ouverture successive de la bouche a pour effet de faire rebondir le son du bol chantant contre les parois de la cavité buccale.

Pour frotter ou frapper les Bols tibétains, le pratiquant peut se servir d’une mailloche qui est une tige en bois recouvert de cuir avec une rondelle de feutre au sommet. Ce premier instrument sert principalement à frapper le bol chantant.

Un maillet bien enveloppé de cuir offre un son plus grave. Un bol tibétain chargé au maximum des sons vibratoires rejette par effet de magnétisme le maillet ou la mailloche au moment du contact.

Vous pouvez aussi lire notre article: Bol tibétain 7 métaux: Spécificités et histoire

(0)